Collège Jean JAURES
ce.0131883b@ac-aix-marseille.fr
55, Boulevard BERTOLUCCI - B.P. 148 - LA CIOTAT - 13708 - Cedex
 

Chargé de communication

jeudi 13 février 2014

Son rôle : Le Chargé de communication est le porte-parole d’une entreprise et son rôle est de diffuser une image positive de ses activités et de ses projets. Il conçoit et met en œuvre des actions de communication et des événements. Le Chargé de communication s’occupe d’établir des partenariats, d’organiser des salons et des événements, de développer l’image de l’entreprise à travers la presse, les sites web et les réseaux sociaux. Il participe également aux séminaires. Le Chargé de communication intervient soit de façon transversale sur tous les métiers : communication événementielle, la communication de crise, les relations publiques, les relations-presse, le multimédia… soit il est expert de l’un d’entre eux. Homme orchestre, il est tour à tour stratège, créatif, rédacteur, producteur, fabricant… Il conçoit et diffuse les différents supports (brochures, affiches, guides, journal interne…), négocie avec les prestataires et suit la fabrication. il rédige les brèves, les communiqués et les dossiers de presse et assure le suivi des relations avec les journalistes. Devant l’importance de l’usage des NTIC il gère aussi la communication web et peut assurer la rédaction et la mise à jour des sites inter et intranet ainsi que la veille technologique. Son champ d’action peut alors toucher la communication interne (vers les salariés) la communication externe (vers la presse, le grand public ou les professionnels), la communication Corporate (vers les actionnaires et les partenaires). 

Comment y accéder : Devant le nombre croissant de concurrents,un bac+2 est rarement suffisant. Si certains diplômes de niveau bac + 2, + 3 peuvent faciliter l’insertion professionnelle (en débouchant sur des emplois d’assistant en relations publiques), il faut être titulaire d’au moins un bac + 4, + 5. Les titulaires d’un bac + 5 sont plus avantagés que les titulaires d’un bac + 2 ou + 3 pour occuper, plus rapidement, un poste à responsabilités. Deux voies sont possibles pour travailler dans ce secteur : une formation en communication (université ou école) ou une formation généraliste, complétée par un 2e ou un 3e cycle en communication. On requiert au minimum une licence en information et communication. Mais on privilégie surtout les niveaux Masters soit universitaires avec une orientation en information et communication, soit les diplômes d’écoles supérieures (CELSA, EFAP, IDRAC, ISCPA). Le CELSA reste la voie royale, mais la profession apprécie aussi beaucoup les cursus ESC ou IEP (instituts d’Études Politiques). Carrière : Un débutant gagne en moyenne de 1800 à 2200 euros brut par mois. Ce milieu est difficile d’accès car il est très compétitif. Les profils varient en fonction des employeurs : un diplômé en communication pour les uns, un salarié expérimenté évoluant vers un poste de communication pour les autres... Plus de la moitié des postes sont en région Ile-de-France. Le débutant commence en tant qu’assistant. Il peut passer d’une agence de communication à un service intégré dans une grande entreprise. Si les fonctions de directeur de communication ou de consultant ne sont accessibles qu’aux professionnels expérimentés, des évolutions sont possibles vers les ressources humaines, les postes de journaliste ou de producteur multimédia. Le secteur de la communication attire beaucoup de candidats... qui ne trouvent pas toujours un emploi. En période de crise, les entreprises réduisent en premier les budgets attribués à la communication et gèlent les embauches. Le métier de Chargé de communication est aujourd’hui très répandu. Il y a beaucoup d’appelés pour peu d’élus et le niveau d’exigence est de plus en plus élevé. La différence se fera alors sur la polyvalence (ou une expertise très pointue dans un des domaines de la communication), le profil international ou le diplôme. 

Compétences requises : Aisance relationnelle, diplomatie, sens de l’écoute, disponibilité, capacité à travailler en équipe sont des qualités attendues de la part du chargé de communication. Doté d’un bon esprit d’analyse et de synthèse, il sait concevoir un projet de communication cohérent. C’est un bon technicien qui maîtrise l’expression écrite et orale, les logiciels bureautiques, de PAO (publication assistée par ordinateur) et de retouche photo (Pack Office, OpenOffice, Publisher, InDesign, Photoshop, Illustrator…). Il connaît les nouveaux supports de communication, les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication : web, blogs, réseaux sociaux, intranet, newsletter électronique, jeu virtuel...), les principaux langages de programmation utilisés dans le Web (HTML, XML…), et il pratique au moins l’anglais. Dans le contexte de mondialisation des échanges, le chargé de communication doit être à l’aise avec les langues étrangères et doit maîtriser l’anglais.

Etude, formation : Masters professionnels en communication à titre d’exemples : - Communication d’entreprise : Grenoble 3, université catholique de Lille - Communication des entreprises et des institutions : Celsa, Paris 4, Paris 3 - Communication des organisations : Lyon 3, Aix-Marseille, Bordeaux 3, Rennes 1 - Communication scientifique : Mulhouse, Strasbourg - Communication et multimédia Paris 2.

 
ce.0131883b@ac-aix-marseille.fr Collège Jean JAURES 55, Boulevard BERTOLUCCI - B.P. 148 - LA CIOTAT - 13708 - Cedex – Responsable de publication : M. DIDAILLER
Dernière mise à jour : vendredi 21 juin 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille