Collège Jean JAURES
ce.0131883b@ac-aix-marseille.fr
55, Boulevard BERTOLUCCI - B.P. 148 - LA CIOTAT - 13708 - Cedex
 

Chirurgien(ne)

jeudi 9 avril 2015

Chirurgien(ne)

1. Caractéristiques / qualités requises

Un chirurgien a plusieurs rôles au sein de l’hôpital.

Consultation préopératoire : En lien avec le médecin spécialiste, le chirurgien décide de l’opération à mener. Il doit ensuite expliquer au patient ses choix, et en exposer les conséquences et les contraintes : temps d’hospitalisation, douleur, traitement médicamenteux, rééducation, séquelles éventuelles. Il faut aussi rassurer le patient souvent inquiet.

Opérations spécialisées : Le chirurgien, selon sa spécialisation, peut effectuer différent type d’opération. Un chirurgien extrait des tumeurs, pose des prothèses, répare des vaisseaux sanguins, des os fracturés, des ligaments rompus... Ces opérations se font dans un bloc opératoire complètement désinfecté afin qu’il soit aseptique (sans microbe) .Le chirurgien met en œuvre des techniques très spécifiques en utilisant des instruments mécaniques ou un laser.

Suivi postopératoire : Après l’opération, il assure le suivi postopératoire pour éviter les complications et prescrire le traitement. Il reste en contact avec ses patients à moyen ou long terme, au fil de visites de contrôle. Ainsi, il peut vérifier la stabilité d’une prothèse de hanche dans le temps, et programmer une éventuelle reprise en fonction de l’évolution des techniques.

Le métier de chirurgien requiert également des qualités qui sont les suivantes :

Dextérité et résistance  :Très habile de ses mains, précis, minutieux, le chirurgien est un super mécanicien qui connaît l’anatomie du corps humain sur le bout des doigts. De plus, il fait preuve d’une grande maîtrise émotionnelle ( un chirurgien étant souvent confronté à la mort). Le chirurgien peut compter sur une résistance physique et nerveuse hors du commun, une parfaite santé et une bonne vue.

Goût du contact : À la fois rassurant et convaincant, le chirurgien doit prendre en compte le patient dans sa globalité. Un bon chirurgien doit avoir le sens du contact, empathie et le charisme sont aussi les bienvenus.

La tête sur les épaules  : Prendre en charge des vies humaines exige un goût affirmé pour la prise de responsabilités. Le chirurgien se plie à une bonne hygiène de vie pour être tous les jours à la hauteur de sa tâche. Il doit aussi se former régulièrement aux nouvelles techniques d’intervention pour rester au meilleur niveau tout au long de sa carrière.

2. Diplôme/ formation et carrière

Accès au métier : Niveau bac +11

11 années d’études sont nécessaires pour devenir chirurgien. La formation débute par la PACES (première année commune aux études de santé) est accessible après le bac (S de préférence). La PACES se termine par un concours au nombre de places restreint (20 % d’admis).

En 2e et 3e années : enseignement des bases théoriques (anatomie, biologie...) de la médecine et premiers stages hospitaliers. En fin de 3e année, obtention du diplôme de formation générale en sciences médicales, niveau licence.

En 4e , 5e et 6e années : acquisition d’une formation médicale complète ; pratique hospitalière renforcée. À la fin de la 6e année, l’étudiant passe les ECN (épreuves classantes nationales). Le choix de la spécialité et/ou de la région où il effectuera son internat dépend de ses résultats et de son rang de classement. En 2013-2014, 654 postes sont disponibles dans les spécialités chirurgicales.

L’internat : les étudiants préparent un DES (diplôme d’études spécialisées) en chirurgie, qui dure 5 ans au minimum. Une thèse, de préférence dans la spécialité du futur chirurgien, est soutenue à la fin de l’internat et débouche sur le diplôme d’État de docteur en médecine, avec mention de la spécialité.

Carrière  : Intégrer le marché du travail

Malgré son prestige, la profession souffre d’une désaffection des jeunes. Beaucoup de responsabilités, des semaines de 70 heures, des primes d’assurance de l’ordre de 12 000 euros par an... Les contraintes peuvent paraître disproportionnées, notamment par rapport au salaire d’un praticien hospitalier, moins élevé que dans le privé. Cela suscite un désamour problématique compte tenu des nombreux départs à la retraite prévus.

Le chirurgien peut se spécialiser dans un champ de l’anatomie ou sur un public (enfants...). Les possibilités sont nombreuses : neurochirurgie, chirurgie plastique, orthopédique (os, muscles, tendons), pédiatrique, cardiaque, vasculaire, viscérale et digestive. Chef de service, le chirurgien devient gestionnaire et organisateur de projets.

Formations :

Un chirurgien a automatiquement une spécialité qu’il choisit durant sont internat. Voici quelqus exemples de spécialisation possibles :

-Chirurgie générale  : Le spécialiste en chirurgie générale est un spécialiste de la chirurgie qui s’intéresse principalement au tube digestif, aux traumatismes et aux soins intensifs, aux maladies du système endocrinien et du sein, à la chirurgie oncologique et à l’endoscopie.

Durée de la formation postdoctorale : 60 mois

-Chirurgie orthopédique : La chirurgie cardiaque est la spécialité de la chirurgie qui s’intéresse aux maladies du péricarde, du cœur et des gros vaisseaux.

Durée de la formation postdoctorale : 72 mois

-Neurochirurgie : C’est la spécialité de la chirurgie qui se consacre au diagnostic, à la prise en charge chirurgicale et non chirurgicale des anomalies congénitales, des traumatismes et des maladies touchant le système nerveux.

Durée de la formation postdoctorale : 72 mois

On peut faire ses études de médecines à la faculté de médecine d’Aix Marseille mais aussi à celle de Toulouse ou de Dijon.

3. Sources

Onisep : http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/chirurgien-ne

Fédération des médecins spécialistes du Québec  : https://www.fmsq.org/fr/accueil

 
ce.0131883b@ac-aix-marseille.fr Collège Jean JAURES 55, Boulevard BERTOLUCCI - B.P. 148 - LA CIOTAT - 13708 - Cedex – Responsable de publication : M. DIDAILLER
Dernière mise à jour : vendredi 21 juin 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille